Comment sécuriser sa piscine à coque ?

Pourquoi sécuriser sa piscine ?

Tout d’abord pour des raisons purement sécuritaires. Sécuriser votre piscine coque est le meilleur moyen de protéger ses utilisateurs.

La piscine est censée être un espace de détente et de divertissement, notamment pour les enfants. Il est donc important d’assurer la sécurité de votre famille, par la prévention de tout risque de noyade. Sans compter les dangers de chute, glissade et autres accidents potentiels susceptibles d’arriver dans ou au bord du bassin de la piscine.

L’autre motivation majeure est d’ordre réglementaire. Depuis 2006, il est en effet imposé tout propriétaire de piscine prive d’en assurer la sécurité du bassin. Vous êtes donc légalement tenu de mettre en place au moins un système de sécurité homologué.

Sachez toutefois que l’installation d’un système de sécurité pour sa piscine, dans le respect des normes en vigueur, est aujourd’hui une procédure la fois facile et peu coûteuse.

Les normes de sécurité pour piscine : A chaque système de sécurité, sa norme :

  • La barrière : Elle doit être d’une hauteur de plus de 1,10 m, avec un verrouillage fiable, installe tout autour du bassin, rendre le bassin inaccessible pour un enfant de moins de 5 ans, tout en laissant un espace de circulation.
  • L’alarme : Qu’il s’agisse d’une infrarouge/périmètre (s’active au franchissement du périmètre de sécurité autour du bassin) ou d’une immerge (s’active ds l’entre d’un corps dans l’eau du bassin), une alarme doit s’activer ds l’interception d’une chute dans l’eau d’un corps de 6 kg et plus (un enfant), mais sans déclenchement aléatoire.
  • La couverture de sécurité : Elle doit avoir une résistance fiable au poids d’un corps pesant jusqu’à 100 kg. Ne pas confondre une couverture de sécurité avec une simple bâche qui n’est pas considère comme un moyen efficace de prévention de noyade.
  • L’abri de piscine : Il doit être efficacement fermé (verrouillage manuel ou automatique), et avoir une solide résistance aux intempéries.
Sachez que :
  • Le système de sécurité installé ne doit pas causer de blessure, accident ou dommages aux personnes (blessures, entorses)
  • Afin d’anticiper les éventuels litiges, il vous est possible de faire une attestation de conformité de votre système de sécurité (non obligatoire).
  • En cas de non-respect des normes en vigueur, vous risquez une amende dont le montant peut s’lever jusqu’à 45 000.